Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 17:55

Hier il a plu tout l’après midi ainsi que cette nuit avec toujours un vent violent. Quel soulagement ce matin de constater que le vent n’est plus la, enfin un peu de calme. Quant à la pluie, faut voir, cela va peut être s’arranger. Le circuit « D83_Esterel_03 » est au menu avec 46Km, 1640m de D+ et 18cols (12 routiers et 6 VTT). Le départ est près du golf d’Esterel à St Raphaël où je laisse ma voiture sur un parking à l’entrée du massif d’Esterel. L’itinéraire est bitumé sur les deux premiers Km puis, une piste empierrée, suivi d’un sentier plus délicat à négocier. Dans les sentiers, je dois souvent alterner entre la rando pédestre en poussant le vélo et la rando vélo car de nombreux passages ne sont pas cyclables pour mon niveau de VTTiste. Les pentes ne sont pas trop fortes, mais les énormes cailloux, les ornières formées par le ravinement, les passages à gué des petits ruisseaux m’obligent souvent à mettre pied à terre. Les pistes sont plus faciles car plus larges, elles sont entretenues pour le passage des véhicules de pompiers pour lutter contre les feux de forêt. Partout dans le massif de l’Esterel, il y a des traces de ces feux, la plupart des troncs d’arbres sont noircis, et très souvent je trouve des citernes d’eau nécessaires à la lutte contre ces incendies. Pour aujourd’hui je ne crains pas les incendies, tout est trempé partout, la végétation ne risque pas de s’enflammer.

Avec ces sentiers difficiles, je n’ais fait que 7km dans la 1ère heure ; à cette vitesse je ne serai jamais arrivé avant midi. Au 11ème Km je retrouve de la piste, puis plus tard, de la route vers St Jean d’Esterel, St Jean de Cannes, les Adrets d’Esterel. Le retour se fait par la N7 jusqu’à St Raphaël. Évidemment, cet itinéraire me permet d’engranger un bon paquet de cols ; 18 au total. Je crois que c’est mon record sur une distance aussi courte. En effet le massif d’Esterel  est l’une des régions de France qui concentre un très grand nombre de cols. Certes les amateurs avertis pourront dire que ce ne sont que des taupinières; encore faut-il aller les chercher avec un itinéraire optimisé…

Finalement, je termine ma boucle sans avoir été trop arrosé ; mais, un rayon de soleil aurait été très apprécié.

 

 

Parcours


Partager cet article
Repost0
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 17:50

Agay est notre lieu de résidence pour une semaine, en bordure de la méditerranée près de Fréjus. Ce lieu est à proximité du massif de l’Esterel où nous pensons pouvoir randonner à pied et en VTT sur les pistes qui ne manquent pas ainsi que sur le littoral méditerranéen. J’ai depuis longtemps préparé de nombreux itinéraires VTT basés sur la chasse aux cols très nombreux dans cette région. Le vent violent lors de notre arrivée samedi soir ainsi que les prévisions météo laissent présager un très mauvais temps dimanche.

Ce matin le vent est toujours aussi fort, mais il ne pleut pas ; aussi, je décide de partir à l’aventure de mon circuit « D83_Esterel_02 » donné pour 36,5Km, 1325m de D+ et 16cols (4 routiers et 12 VTT). Je pars de notre location à vélo ce qui augmente la distance de 12,5Km. Je franchis 2 petits cols routiers ; puis, je roule sur de la piste interdite à tous véhicules à moteurs. Je suis seul au milieu de cette immensité sauvage. C’est grisant et quelque peu impressionnant. La piste est assez roulante au début, mais selon les directions, j’emprunte aussi des chemins recouverts de gros cailloux roulant et la-dessus, je roule très prudemment. L’itinéraire me conduit au bord du lac de l’Ecureuil et là, je dois franchir deux ruisseaux asséchés. Je suis maintenant le GR51 sur un sentier non cyclable. En effet, la pente fortement montante, les cailloux, les ornières creusées par le ruissellement m’obligent à pousser le vélo pendant peut être 2Km. Et oui, cela fait partie des plaisirs de la chasse aux cols muletiers. Les cols se succèdent les uns après les autres, je les vois défiler sur mon GPS. Ce GPS est vraiment un outil très précieux, il me permet de suivre l’itinéraire avec précision sans avoir à me poser de question et de visualiser les cols que j’ai aussi rentrés en tant que POIs. Cela m’aide beaucoup, car dans ce massif de l’Esterel je n’ai pas vu de fléchage VTT et le sommet des cols n’est pas toujours signalé. Finalement le vent très fort en bord de mer ne m’a pas gêné sur les hauteurs du massif et il a sûrement contribué à chasser les nuages pourtant menaçants.

 

Parcours

Partager cet article
Repost0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 19:06

Roelofarendsveen-Oud Alblas: 85Km


Nous espérions un temps ensoleillé ce matin en accord avec les informations de l'auberge. D'ailleurs, Jean-Yves avait sorti son cuissard court. Hélas à 7h ce matin il pleut, le ciel très gris nous laisse présager une journée de pluie. Pourtant, il faut partir, même sous la pluie. La bonne nouvelle est que ce matin le vent est au nord, çà c'est bien de l'avoir dans le dos. Depuis deux jours, nous sommes dans les polders, les terres sont en dessous du niveau de la mer. Il y a des canaux tous les 50m, partout l'eau est présente à -20cm de la surface du sol. Le niveau d'eau est parfaitement maîtrisé par des systèmes de pompage. On voit souvent des canaux avec le niveau d'eau supérieur au terres agricoles. La faune est très intéressante avec des oies sauvages de multiples variétés, des canards, des cygnes, des grèbes huppés, des hérons, des faisans et bien d'autres encore; mais surtout en quantité innombrable.
La pluie ne nous a pas trop gêné, à peine 2h. Au milieu des polders, notre itinéraire nous conduit au pied d'un moulin, où le meunier s'affaire à entoiler les ailes. Aussitôt, le moulin se met à tourner et l'eau est remontée à un niveau supérieur. Ce meunier, habite dans un cadre de verdure idyllique, sa maison d'habitation est juste à côté du moulin dont il a la surveillance. "Français, vous feriez mieux de rester au lit par ce temps" nous dit-il en plaisantant. En effet, le vent du nord est froid, seulement 10 degrés. Nous passons beaucoup de temps à observer les oiseaux, les cygnes qui couvent partout dans l'herbe.
À Gouda c'est le jour du marché, dommage car les étales masquent le superbe stadius que nous visitons ainsi que l'église Janskerk patrimoine de l'UNESCO célèbre par ses vitraux.
Après une pause réparatrice bien au chaud dans un restaurant, où, sandwich, bière et café nous sont servis, nous reprenons notre route vers Kinderdijk, un site très touristique, le plus connu par ses très nombreux moulins de polder. Ce site est lui aussi patrimoine de l'UNESCO. Avant d'arriver sur ce site, nous devons traverser un canal en bateau. L'organisation parfaite du périple a fait que le traversier nous attendait, et sans descendre de nos machines, nous avons embarqué immédiatement. Sur le site des moulins, nous avons difficilement pu nous frayer un chemin entre la procession de touristes en majorité asiatiques.
Nous retrouvons notre B&B du départ à Oud Alblas ainsi que notre voiture et la remorque. Les propriétaires très attentionnés, nous ont attribué les mêmes chambres qu'à l'aller.

 

Photos:

Partager cet article
Repost0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 19:01

Edam-Roelofarendsveen: 95km
Nous partons à 7h45, la journée promet d'être longue, car le programme est chargé. Le bord de mer de Volendam est magnifique avec ses maisons de bois coloré. Petite pause à Monnickendam près de l'église; puis, direction le village de Marken célèbre pour ses superbes maisons de pêcheurs. Le vent est toujours présent, mais beaucoup moins fort qu'hier; la température est plus élevée, et, il ne pleut pas. Nous roulons maintenant vers la capitale Amsterdam quand notre itinéraire est dévié par des travaux. Nous entreprenons de revenir sur notre itinéraire via un escalier pour remonter au-dessus d'un pont. Heureusement que cet escalier est équipé d'une rampe à vélo mais c'est un peu galère avec nos engins. A Amsterdam nous commençons par le quartier rouge. Un peu distrait par les beautés dévêtues qui s'exhibent derrière les vitrines éclairées en rouges, nous nous trompons de rue. Demi-tour, c'est pas facile quand les rues grouillent de piétons, et surtout des vélos qui circulent dans tous les sens. Cela a bien fait marrer ces dames derrière leur vitrine. Bon, nous aussi on c'est rincé l'oeil une deuxième fois. La place du Dam est aussi très emcombrée de monde, la police montée veille à la sécurité, mais c'est un peu stressant de circuler avec nos tandems dans ces rues étroites, les canaux,  les piétons, les voitures, les vélos, le tram et autres encore. Nous traversons le quartier du Jordan avec ses maisons très étroites, le marché aux fleurs avec à coté la tour de la monnaie.
Nous quittons Amsterdam pour nous diriger vers Aalsmaar où nous traversons le plus grand marché aux fleurs du monde qui couvre 150ha. Malheureusement, les visites ne sont possibles que le matin, mais nous sommes impressionné par tous ces camions sur les quais de chargement. Nous arrivons à Roelofarendsveen, lieu de notre hébergement contents d'avoir exécuté la totalité de notre programme.

 

 

Photos:

Partager cet article
Repost0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 18:59

Schoorl-Edam, 95km
Il pleut et le vent souffle très fort lorsque l'on prépare les tandems ce matin. Le petit déjeuner typiquement hollandais est copieux et excellent. À l'heure du départ, la pluie a cessé mais rapidement on se rencontre que le vent n'est pas favorable. Nous roulons vers l'est alors que le vent est sud jusqu'à Medemblik 43ème km. A partir de la, nous retrouvons le bord de la mer intérieure Jsselmeer, puis plein sud, nous entrons à nouveau dans les terres pour rejoindre le bord de la 2ème mer intérieure Markermeer. Ces deux mers sont formées par deux digues qui les isolent de la mer du Nord. Sur le bord de mer nous roulons sur une levée avec un vent latéral terrible, peut être de 80km/h. Je n'ai jamais fait du vélo avec un tel vent.

A Hoorn, nous visitons le port avec de nombreux vieux gréements, la tour Hoofdtoren et la place Rôde Steen. Nous repartons vers notre hébergement à Edam, toujours en suivant la levée avec encore ce vent violent, à tel point que nous décidons de quitter l'itinéraire, pour prendre une route parallèle à l'intérieur des terres. Heureusement, car nous avons pu trouver un abri le temps d'une grosse averse.

Cette journée à été difficile avec ce vent violent.

 

Photos:

Partager cet article
Repost0
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 18:53

Zanvoort-Shoorl: 84km

Départ sous un beau soleil, qui nous laisse espérer une superbe journée. Direction Harlem où nous visitons la cathédrale St Bavon, la place Markt envahie par  l'installation d'une fête foraine a l'occasion de la fête de la reine; puis, la porte d'Amsterdam.

En route vers le village de Spaardam après une crevaison à la sortie de Harlem. Traversée du canal de la mer du nord à bord d'un traversier. Seulement 10mn d'attente, et c'est gratuit pour les vélos. Encore une fois, on voit que le velo est roi en Hollande. La decouverte de ce pays à vélo, nous permet vraiment de voir la flore, la faune, l'habitat, la campagne, les multiple canaux, les marécages, les dunes ainsi que les nombreux moulins car les pistes cyclables que nous empruntons sont souvent éloignées du réseau routier.

Zaanse Shans et un véritable musée à ciel ouvert avec ses nombreux moulins que l'on peut visiter. Moulins à teinture, scierie,... ils sont maintenus fonctionnels et très interessants pour les touristes.

Nous ne nous attardons pas à Alkmaar, reconnu pour son fromage; en effet, depuis 15h il pleut et nous commençons a avoir froid. Les derniers km se font sous quelques gouttes de pluie avec en fin d'étape la traversée des dunes boisées de Shoorl sur une piste non bitumée mais en bon etat.

 

Photos:

Partager cet article
Repost0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 21:40

Depart sous la pluie, mais il ne fait pas trop froid. Visite de Madurodam, de la station balnéaire de Scheveningen. Premiere crevaison a l'entrée de Leiden, mais reparation confortable, assis dans une station de bus. Puis traversée de Leiden et visite du parc floral de Keukenhof. Traversée des dunes en  parallèle à la mer du Nord pendant 15km sur piste cyclable en parfait état, pavées en briques. Hébergement avec vue sur la mer. Météo finalement correcte après les deux premières heures de la matinée.

 

Photos:

Partager cet article
Repost0
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 16:05

Temps froid ce matin avec 7 C et surtout un vent glacial. Nous découvrons les fameuses pistes cyclables hollandaises d'excellente qualité. Nous traversons le pont Erasmus à Rotterdam, longeons le port, la tour Euromast. A Schiedam nous passons au pied des grands moulins à vent. À Delft, la place Marck, avec son hôtel de ville, son église et sa faïencerie. Puis à La Haye, le palais mondial de la paix. A Wassenar, nous trouvons notre hébergement. Total 70km, et surtout, pas une goutte de pluie. Très bon accueil en général.

 

Photo:

Partager cet article
Repost0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 21:37

Il pleut aussi en Belgique et en Hollande. Trajet sans probleme sauf la traversee d'Antwerten perturbee par la course a pied: Patricia,STP, fait une recherche.

Demain le periple commence. On est jeune et on y croit

Tres bon accueil auB&B chez Robert et Ineke

 

photo, utiliser le lien de l'article precedent

Partager cet article
Repost0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 14:51

Ce soir, chargement des trois tandems sur la remorque ainsi que des bagages: 8 sacoches, 2 bagagères, 1 remorque vélo; mais aussi 3 sacs de sport qui resteront dans la voiture. Tout est prêt; en ce qui nous concerne, les 2 sacoches arrière pèsent 2x5 kilos, les 2 sacoches avant 2x2,5kilos et la bagagères 2kilos; au total 17kilos de bagages à transporter sur le tandem. Pour fixer les tandems sur la galerie de la remorque, nous devons démonter les portes-bagages arrière. Cette galerie a été conçue spécifiquement pour transporter 5 vélos où 3 tandems mais non équipés d'attirail tel que garde-boue et porte-bagages.

Je ne suis allé en Hollande qu'une fois à Amsterdam pendant 3 jours; aussi , je ne connais pas les sites touristiques intéressants. Pour concevoir l'itinéraire, je me suis inspiré des parcours proposés par des tours-opérateurs; car notre périple est avant tout une aventure cyclo-tourisme. La distance des 6 étapes est relativement courte (total 480Km), pour nous laisser du temps pour les visites. Les itinéraires sont tracés sur Openrunner en mode "OSM-OCM" afin de prendre en compte les pistes cyclables très nombreuses dans ce pays. Ces itinéraires sont importés dans nos GPS vélo; donc il n'y a qu'à suivre. Le trajet aller "Les Ponts de Cé" à "Oud Alblas" est de 725km que nous effectuerons demain à partir de 8h30 dans la voiture de Jean-Yves et Françoise avec la remorque chargée de nos précieuses machines. Oud Alblas est situé à 25km au sud/est de Rotterdam où nous avons une réservation dans un B&B. Notre véhicule et notre remorque resteront dans ce B&B que nous retrouverons le Samedi 28 Avril. Chaque point d'hébergement est réservé dans des B&B, les sites touristiques sont répertoriés donc... y'a qu'à.

 

Il est probable que le blog ne sera pas alimenté pendant notre périple car, bien sûr,  nous n'emmenons pas le PC dans les sacoches. Peut être quelques mots via le iPhone; à voir... Au retour, je ferai un résumé de notre aventure.

 

Les 6 étapes sous Openrunner:

1ère étape:

2ème étape:

3ème étape:

4ème étape:

5ème étape:

6ème étape:

Photos:

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de cyclomania
  • : Cyclomania raconte ses péripéties cyclopédiques: sorties du dimanche matin dans son club ASPC, brevets,randonnées, chasse aux cols et BIG...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens