Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 17:58

C’est la débandade ce matin ; il pleut et les prévisions météo sont très mauvaises pour la journée sur le site que je consulte. C’est sûr, moi je ne pars pas faire du vélo sous la pluie, aussi, je me présente au petit déjeuner sans mes habits de cycliste. Tous les copains sont en cyclistes, mais finalement aucun n’est motivé pour partir sous la pluie. Si, deux se décident à partir, Geneviève et Etienne. De retour au bungalow, je nettoie mon vélo, et, une demi-heure plus tard, il s’arrête de pleuvoir. Je décide alors de faire un petit tour de vélo. Je fais le tour des bungalows pour recruter quelques volontaires. Paul et Didier sont partants, les autres ont déjà modifié leur emploi du temps pour la matinée.

Nous partons vers 9h05 avec l’intention de rentrer au plus court  dès que la pluie nous prendra sur la route. C’est sûr, vu le temps menaçant on ne va pas aller bien loin. Le circuit cette fois nous emmène vers le nord, Lectoure, Miradoux… Nous croisons de très nombreux pèlerins qui marchent sur le chemin de St Jacques de Compostelle. Même que notre organisateur nous fait passer ce chemin impraticable pour nos vélos de route. Au loin sur la route on voit deux randonneurs bien encapuchonnés, sans doute des pèlerins égarés. En fait c’est nos deux amis Geneviève et Etienne. Courageuse Geneviève car là, le dénivelé est costaud ; les côtes sont très longues. Ils préfèrent rouler tous les deux, donc pour ne pas gêner, nous les abandonnons sur la route. Nous quittons le Gers, pour le Tarn et Garonne et traversons la Garonne à Donzac. Le trios avance bien, Paul mène la cadence dans les côtes, Rémi fait les descentes et Didier reste bien dans les roues des deux Papys. Nous faisons une brève incursion dans le département du Lot et Garonne jusqu’à St Maurin, le point le plus éloigné du parcours. Petit casse-croûte dans un café et au moment de repartir Etienne arrive pour pointer sa carte BPF. Il a abandonné sa femme Geneviève qui a décidé de couper le parcours. Monsieur fait sa mauvaise tête, il ne veut pas faire le retour en notre compagnie. C’est reparti pour le trio, vers Valence, Auvillar où nous traversons à nouveau la Garonne. Ouille !!!… à la sortie de Auvillar, une patate à faire mettre pieds à terre à notre compagnon Didier. Ah ! ce Jean-Yves… il doit avoir les oreilles qui lui sifflent. Des côtes, encore des côtes. On rattrape à nouveau Geneviève sur le chemin du retour. Courage Geneviève ! ton « Jules » ne va pas tarder à te rejoindre. Nous arrivons au VVF à 14h55, contents de notre périple de 130Km effectué sans une seule goutte de pluie. Ah! les prévisions météo ont été totalement nulles ; je vais changer de site météo. Pour le dénivelé, c’est la randonnée la plus élevée des 3 effectuées avec 1450m.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cyclomania
  • : Cyclomania raconte ses péripéties cyclopédiques: sorties du dimanche matin dans son club ASPC, brevets,randonnées, chasse aux cols et BIG...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens