Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 18:11

Nous voilà 10 ASPC 1 er groupe et 8 ASPC 2ème groupe au départ de ce brevet de 200Km. Je discute avec Denis lui aussi arrivé tôt ce matin. Je garde ou je ne garde pas mon coupe vent jaune. Il ne fait que 12°C ce matin. Je suis en court mais avec des manchettes et le fameux journal sur la poitrine. Jean Claude, le président du RCA fait appel aux volontaires cyclos ayant l'intention d'effectuer le périple en moins de 6h30. C'est un peu prétentieux, mais je m'avance avec beaucoup d'autres cyclos. Tien Lionel est en tandem. Ah mais son partenaire n'est pas Denise comme il m'avait laissé penser; mais c'est Jean. Oh celà va faire mal. Le circuit est relativement plat; alors on peut faire confiance à ces deux loustics. Le tandem va encore nous ballader...

C'est parti, il faut d'abord traverser la ville d'Angers. Après le carrefour de la Baronnerie, nous sommes sur les petites routes. Le compteur est déjà à plus de 42Km/h sur le plat. Je retire rapidement mon coupe vent. Au contrôle de Fougeré, on retrouve Jocelyne et Monique qui tiennent la table de pointage. Je lis 34,4 Km/h de moyenne à mon compteur. Et c'est reparti, vers le Lude, le tandem et quelques autres des Gentlemen, Alain, peut être Didier (Je suis en milieu de paquet et je ne vois pas ce qui se passe devant) accèlèrent encore. An contrôle de Vaas (82ème km), tenu par Jean Claude et Nicole, la moyenne du compteur affiche 35Km/h. Jean Claude fait un peu règner l'ordre pour que tous nous fassions la queue pour pointer. Eh oui, nous sommes encore environ 40 cyclos dans ce groupe; et tous nous voulons pointer rapidement. Tout va bien, on décide de s'arrêter à la sortie du village pour le pipi. L'ambiance est bonne, les costauds assurent la cadence devant et les autres, dont je fais parti, suivent en s'abritant au mieux du vent. En effet le vent est beaucoup moins favorable. Vers le 100ème Km, un petit cafouillage, le groupe se scinde en 2. Une moitié est resté sur la rocade, l'autre moitié traverse le village (lequel ? je ne sais pas). Gilles en traversant le village est attardé par une voiture et le voilà distancé. Alain l'a vu, et l'aide à revenir. A la sortie du village, c'est le 1/2 groupe avec le tandem ayant utilisé la rocade qui est devant. Alors une chasse s'organise; Gilles en fait les frais. Heureusement le tandem coupe son effort pour récupérer un peu et se laisse glisser à l'arrière du groupe reconstitué. Lionel et Jean, aideront Gilles à recoller au paquet.

Au contrôle de la Suze sur Sarthe, 120ème Km, la moyenne se maintient autour de 35Km/h.

Nous traversons le village de Précigné où les rues sont en travaux. Une tranchée nous oblige à mettre pied à terre et de marcher sur 25m. La sortie du chantier se fait par un couloir où nous devons passer un par un. 40 piétons avec vélo à la main, cela prend un peu de temps. Ceci n'est pas compris par tout le monde puisque les premiers du groupe enfourchent leur machine repartent sans se préoccuper des autres. Nous voilà étiré en 4 ou 5 paquets et évidemment le 1er groupe donne tout ce qu'il peut pour que les autres ne reviennent pas. Moi je suis dans le 3ème groupe, et je n'apprécie pas du tout ce genre de comportement ni de la part des membres RCA club organisateur et encore moins des membres ASPC qui ont pu passer dans le 1er groupe. Il reste un contrôle 10 Km après cet incident et bien pour montrer mon désaccord, je décide de griller le contrôle. Gilles fait de même. Certe celà ne sert à rien, mais me connaissant je n'aurai pas pu m'empêcher de gueuler mon désaccord sur ce comportement. Maintenant je suis seul avec un vent de face; celà calme. Je suis bien conscient que je n'irai pas loin avant d'être rattrappé par le peloton; mais dans ma tête c'est décidé, j'effectuerai les 47 derniers Kms seul sans essayer de les accrocher lorsque je me ferai doublé. Je ne dirai pas un mot, mais je veux montrer ma désapprobation. Qu'on arrête de me dire que le premier groupe n'a rien vu, ou encore, qu'il voulait seulement rouler jusqu'au contrôle suivant... C'est sure, sans ce contrôle ce premier groupe serait aller jusqu'au bout sans attendre...

Après 17 Km d'escapade en solitaire le groupe me retombe dessus. Et çà roule toujours très fort. Cet incident m'a motivé et finalement je réintègre le peloton. Il reste une bosse, à Soulaire et Bourg, pour la frime, je donne tout ce qui me reste. Je passe au sommet en 2ème position. La punition n'a pas tardé. Après Cantenay, les costauds emmenés par le tandem en ont remis une couche et là, après mon effort imbécile, je suis incapable d'accrocher l'arriére du peloton. Avec quelques autres lachés, et surtout avec de la chance aux feux rouges, dans la traversée d'Angers,  nous rentrons avec les premiers.

Je suis très satisfait de mon 200, mais il faut reconnaitre le travail effectué par le tandem : Lionel et Jean; Bravo! les gars. Bravo aussi aux quelques solos qui ont participés au relais pour nous amener a effectuer 206Km en 6H. Bravo aussi à mes 10 copains ASPC (Alain, Thierry, Didier, Gilles, Michel, Jo, Philippe, Roland, Denis, Rémi) qui ont tous réussis à tenir le groupe de tête.

Quand à l'incident, c'est déjà oublié.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cyclomania
  • : Cyclomania raconte ses péripéties cyclopédiques: sorties du dimanche matin dans son club ASPC, brevets,randonnées, chasse aux cols et BIG...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens